Editorial (Adolphe Nyakasane)

Adolphe NYAKASANE

MAR. 23, 2023

« Rester debout ! » Rester debout c’est se résoudre à affronter sereinement les difficultés de la vie ; ne pas se laisser abattre. Rester debout c’est se relever au plein milieu des obstacles qui nous tirent vers le bas.

« Rester debout ! » Rester debout c’est se résoudre à affronter sereinement les difficultés de la vie ; ne pas se laisser abattre. Rester debout c’est se relever au plein milieu des obstacles qui nous tirent vers le bas. A Bukavu, nous restons debout ! Malgré tout ce que le peuple congolais subit, il reste dynamique. Sa résilience est un cas d’école ! Lorsque je regarde la force des femmes rurales regroupées dans les coopératives agricoles encadrées par Kesho Kongo, je suis comblé de joie. Lorsque je contemple le sourire des enfants malnutris, dont les familles vivent avec moins d’un dollar par jour, je bondis d’espérance en même temps que je suis interpellé par le sort de ces enfants qui n’ont rien fait pour subir la situation qui est la leur. Nous pouvons les aider à avoir des lendemains meilleurs, notamment en leur proposant un complément alimentaire riche en protéines et en leur donnant la chance d’être scolarisés. Kesho Kongo s’y applique et en appelle à la solidarité des hommes et des femmes de bonne volonté. Les mois d’août et de septembre 2018 ont été riches pour Kesho Kongo notamment avec les visites du Dr Alexandre Koninckx, jeune médecin belge venu passer 4 semaines à Bukavu, Mlle Amélie Nabuholo, originaire de Bukavu mais qui vit en France et s’intéresse fort aux questions de nutrition pour avoir fait deux Masters dans ce domaine, à l’Université d’Auvergne et à l’Université de Bordeaux. Elle a intégré l’équipe de Kesho Kongo, fascinée par notre projet de lutte contre la malnutrition. Les Drs Philippe Ballaux et Philippe Bettendorff, deux chirurgiens cardiaques belges, membres de l’ONG belge « Solidarité Santé-Développement. » ils ont travaillé à la capacitation de l’équipe de Kesho Kongo. Enfin, Luc Foubert de l’AISBL « Eauxygène » et l’Ingénieur Youcef Verdin de l’entreprise Craft Engineering avec qui l’équipe de Kesho Kongo a visité les hôpitaux dans lesquels nous projetons d’installer des centrales de production d’oxygène et les écoles primaires dans lesquelles nous envisageons potabiliser l’eau pour le bien des élèves qui n’ont pas la chance de boire de l’eau potable à l’école...

On social media

  • Facebook
  • YouTube
  • Twitter

Phone :

+243 84 047 18 53.   

+243 82 042 24 27.   

+243 976 70 50 29.

E-mail : keshokongo@gmail.com

info@kesho-kongo.org

Website : www.keshocongo.org

Action Sociale KESHO CONGO

Contacts

OUR PARTNERS

©2020keshocongo.org